Les amoureux de la nature
réunis sur le "Jesselsberg"
(Dernières Nouvelles d'Alsace du lundi 21 octobre 2002 - ENVIRONNEMENT)

Retour page "Jesselsberg" / Retour au menu principal


Coupez le ruban "vert" et convivial sur les hauteur du Jesselsberg,
devant la stèle rappelant un partenariat qui est désormais en marche. (Photo DNA)

 

. . . Pour marquer leur partenariat d'une "pierre blanche" (ou calcaire !), tous les amis du Jesselsberg étaient réunis sur les hauteurs de Soultz-les-Bains lors d'une petite cérémonie inaugurative où l'on rappela avec passion que cette colline sèche était désormais un patrimoine naturel à sauvegarder.

Ils étaient venus; ils étaient tous là pour assister à cette (cérémonie verte sur le Jesselsberg qui du haut de ses 370 m permet une vue imprenable sur la cathédrale de Strasbourg et le Donon !

Parmi cette "grosse" centaine de personnes revêtues des indispensables anoraks et bottes, on reconnaissait notamment le patron du Conseil Général Philippe Richert, Joseph Ostermarnn, Laurent Furst, le colonel DE goulangE, le maire Guy Schmitt et son conseil municipal, de nombreux habitants et écoliers de Soultz-les-Bains sans oublier les équipes du Conservatoire des ,Sites Alsaciens et d'Alsace Nature.

Un bail de 99 ans

Rappelons en effet qu'à l'initiative des élus de Soultz-les-Bains désirant sauvegarder "leur" Jesselsberg qui est une colline calcaire dominant le village à la flore et à la faune uniques, un partenariat a été signé entre la commune et le Conservatoire des Sites Alsaciens (DNA du 16 octobre 2002). Par un bail emphytéotique de 99 ans, la commune met ainsi gratuitement les 22 hectares du Jesselsberg à la disposition du CSA, ce dernier s'engageant à entretenir et valoriser cette colline sèche remarquable où avoisinent gentianes, orchidées des pelouses, prunelles ou encore alouettes, faucons, chevreuils et blaireaux.

Après un couper de ruban convivial et le dévoilement d'une stèle immortalisant l'événement, Guy Schmitt expliqua que, par son geste symbolique, le conseil municipal montrait qu'il est de son devoir de sauvegarder le Jesselsberg, sa faune et sa flore, pour léguer aux générations futures un patrimoine naturel préservé.

L'engagement du Conseil général

Philippe Richert en saluant la démarche pas si fréquente des élus de Soultz-les-Bains, souligna l'effort fait par le; Conseil Général en partenariat avec les associations de protection de la nature, pour sauvegarder les collines sèches. " Nous continuerons à nous engager pour préserver la biodiversité et l'environnement de notre belle région " conclut-il en mettant en exergue le travail qu'accomplissent le; Conservatoire des Sites Alsaciens et Alsace Nature, ensemble sur le terrain.

Claude Kieffer, président du Conservatoire abonda à ses propos en souhaitant longue vie à cette; collaboration tout comme Jean Wencker, président d'Alsace Nature, qui se félicita de la reconquête progressives des collines sèches du Piémont Bas-Rhinois.

En effet, après le Bastberg -situé près de Bouxwiller- en 2001, c'était à présent le Jesselsberg qui bénéficiait des soins des amoureux de la nature

R. H.


Cette matinée permit également aux nombreux visiteurs de découvrir
-ou de redécouvrir- le Jesselsberg où les premiers chantiers "nature"
diligentés par le Conservatoire des sites alsaciens ont déjà débuté.
Le conservateur du site, Pierre Wetta, expliqua notamment la flore,
souvent remarquable, de cette colline calcaire.(Photo DNA).

Retour page "Jesselsberg" / Retour au menu principal