Soultz-Les-Bains vous accueille

Retour au Menu principal

Le village, entouré de coteaux calcaires propices à la culture de la vigne est à mi-chemin entre tradition et modernité. Le passé thermal glorieux de cette bourgade est encore présent dans tous les esprits et chacun se réjouit que cette merveilleuse aventure ait pu renaître.

Soultz-Les-Bains est un village chaleureux et celui qui le quitte après un long séjour a forcément un pincement au cœur. Faut-il encore qu’il ait su ressentir, s’intéresser et non pas se contenter d’un regard superficiel car, comme le disait si bien Antoine de Saint-Exupéry, " On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. ". N’oubliez pas que les plus beaux trésors sont ceux qui sont enfouis. Alors, à vous de chercher et de découvrir l’âme véritable de ce village.

 

Commune viticole

Soultz-Les-Bains est situé sur la Route des vins d’Alsace. Les sept cépages alsaciens sont représentés dans son vignoble avec cependant une prédominance du Riesling et du Gewurztraminer. Les vignes profitent d'un micro-climat et des caractéristiques des terrains argilo-calcaires sur lesquels elles sont implantées à flanc de coteau.

Les vignobles de la commune font également partie de la " Couronne d’Or ", regroupant 19 communes désireuses de promouvoir les joyaux de leurs vignobles.

Venez au mois d'octobre, à l’époque des vendanges, et vous verrez le village dans une effervescence peu commune. Profitez-en pour goûter le vin nouveau. Accompagné de quelques noix fraîchement cueillies, c’est une joie pour le palais.

 

Village au passé millénaire

C'est en 708 qu'apparaît la première mention écrite de Soultz-Les-Bains mais sa proche banlieue fut sans doute occupée dès la fin du 5e siècle comme l'attestent les tombes mérovingiennes découvertes sur le ban communal. Le village est connu depuis le 14e siècle pour ses eaux de source aux vertus thérapeutiques utilisées dans le traitement des maladies de la peau. Le village était également connu sous le vocable de Sulz-Près-Les-Carrières car, au 17e siècle, Vauban y mit en exploitation trois carrières pour construire la citadelle de Strasbourg.

La commune fut relativement épargnée par les deux guerres mondiales mais eut à payer un lourd tribut en vies humaines, beaucoup de jeunes Soultzois ayant été appelés à se battre sur le front.

 

Vieilles pierres

L’édifice le plus remarquable est sans doute l’église Saint-Maurice , récemment inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.

Vestige du passé industriel de la commune, la tour située à la sortie du village, vers Wolxheim, pourrait bien vous induire en erreur. Et il est bien vrai que son aspect majestueux la fait ressembler à un château fort. Ne vous méprenez pas car il s’agit en fait d’un ancien four à chaux qui servait, comme son nom l’indique à la transformation du calcaire des carrières voisines.

 

Retour au Menu principal