LE SENTIER DES CASEMATES :

La commune de Soultz-les-Bains a mis en place un circuit balisé qui combine l'aspect sportif de la randonnée et la curiosité historique de notre région.

Logo balisant le sentier des Casemates

Plan schématique du sentier des Casemates

Au long des six kilomètres de son parcours, ce sentier chemine par vignobles et forêts, tantôt sur la crête, tantôt dans le vallon de Soultz-les-Bains.

Nous vous invitons à découvrir des vestiges de la première guerre mondiale, ainsi que la richesse des panoramas.

En effet, les Allemands ont construit dès le début de la guerre une importante position fortifiée entre Strasbourg et le fort de Mutzig "Feste Kaiser Wilhelm II" : la Position de la Bruche. La crête de Dangolsheim / Soultz-les-Bains en constitue un maillon important.

D'août 1914 à avril 1916, une solide position défensive a été aménagée sur cette colline pour contrer toute offensive ennemie par la trouée de Saverne en direction de Strasbourg. Ces ouvrages sont encore visibles.

La beauté des panoramas, les vues sur Stasbourg, sur le Kronthal, les villages environnants agrémentent l'intérêt de ce parcours.

 

COMMENT S'Y RENDRE
(plan détaillé)

Au carrefour principal de Soultz-les-Bains, remonter la rue Saint Maurice jusqu'à l'école.

Prendre à droite (rue de l'Ecole).

Le départ se trouve à côté des bâtiments "Les Coudriers".

 

A VOIR SUR LE PARCOURS

Point d'appui d'infanterie n° VI Cette position pour une compagnie d'infanterie défend l'extrémité nord-ouest de la crête de Dangolsheim / Soultz-Les-Bains. A l'origine cet abri était ceinturé par une tranchée.

Situation géographique

Cette colline allongée, trait d'union entre la " Feste Kaiser Wilhelm II " et le Scharrachberg, se révèle être une remarquable position défensive face à la crête de Wasselonne / Kochersberg. Une offensive victorieuse de l'armée française en direction de Sarrebourg - Phalsbourg, puis de Saverne lui permettrait d' envisager une attaque par le nord-ouest sur la position fortifiée Strasbourg - Mutzig. Plusieurs routes permettant une progression aisée vers Strasbourg, dont la route de Paris, aujourd'hui RN4, sont directement contrôlées par l'artillerie de cette position.

Observatoire d' infanterie

et abri de sentinelle servait à surveiller le glacis et le réseau de barbelés.
On en compte 18, reliés entre eux par une tranchée.

Position d'infanterie

Les tranchées de combat de l'infanterie étaient dotées de nombreux abris bétonnés. Chaque abri offrait une protection à 5 ou 6 hommes.

Observatoire / Position d'infanterie

Abri de piquet

Ce type de construction était destiné à offrir un abri aux sentinelles au repos. Une galerie bétonnée leur permettait de rejoindre, à couvert, les postes avancés.

Observatoire d'artillerieObservatoire d'artillerie

Il s'agit de l'observatoire de la batterie 14 (obusiers de 150 mm) située à la sortie de Soultz-les-Bains.

Il est implanté ici en raison de l'excellent point de vue dont on dispose. Son entrée se situe 30m à l'arrière.

 

 

Abri d'infanterie n° IV

Abri d'infanterie n° IVUne ligne de 6 grands abris implantés à l'arrière de la crête assurait la protection des troupes de réserve.

Ces ouvrages en béton sont constitués d'alvéoles faites de tôles ondulées cintrées galvanisées.

Cet abri était le poste de commandement du secteur.

Abri à munitions n° 10

Cet abri permettait de stocker les munitions des deux batteries voisines armées, chacune, de quatre canons de 105 mm modèle 1904. Feste Kaiser Wilhelm II

Réseau de barbelés de la tranchée de tir n° 14.

Ce réseau défensif (10 mètres de large et 1,5 m de hauteur) ceinturait toute la Feste sur un périmètre de plus de 10 km.

Cimetière militaire Russe et Italien

Ici étaient enterrés les prisonniers russes et italiens décédés au clamp de la Feste Kaiser Wilhelm II pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les corps étaient inhumés à l'extérieur de la Feste Car jugés indignes de reposer à l'intérieur d'une enceinte militaire allemande. En 1952, ils ont été exhumés pour être transférés au cimetière militaire mixte de Haguenau. Il n'est pas certain que tous les corps laient été retrouvés. Prière de respecter ces lieux en souvenir des victimes.

Entrée nord de la Feste

L'ancien chemin de Mutzig à Soultz-les-Bains traversait le groupe fortifié. Deux portes, Sud et Nord, en gardaient l'accès.

Fontaine dite "Katebrunne"La fontaine de Kaltebrunne Comme l'indique une charte de 1651 qui organise l'usage de l'eau entre les communes de Mutzig, d'Avolsheim et Soultz-les-Bains, le lieudit "Kaltebrunne" était autrefois occupé par la fontaine du même nom. A côté se trouvait une chapelle et trois corps de ferme appartenant aux familles Vetter, Heckmann et Chatin. L'ensemble a été démoli pour laisser la place à la fortification Feste Kaiser Wilhelm II au début du 20ème siècle. La fontaine la été réhabilitée par des membres du Conseil Municipal de Soultz-les-Bains en l'an 2000, sous la conduite du maire Guy SCHMITT.

Afin de guider le promeneur, l'itinéraire est flèché. Les ouvrages militaires jouxtant le sentier sont mis en valeur au moyen de panneaux d'information expliquant leurs caractéristiques, leurs fonctions, leurs rôles.

La visite du sentier peut se faire tout au long de l'année. Elle peut être couplée à celle de la visite du Fort de Mutzig.(voir Feste Kaiser Wilhelm II )

Des visites guidées sont possibles : renseignements et inscriptions aux adresses ci dessous:

- Mairie de Soultz-les-Bains

- Office intercomunnal de tourisme de Molsheim.

Retour au Menu principal

Plan détaillé du sentier des Casemates